20 Sep BTI Nº 184

LA VALEUR DE LINTERNATIONALISATION DE NOS ENTREPRISES

 

Dans une société aussi mondialisée que la nôtre, ne pas mentionner la demande croissante de réaliser des affaires entre pays serait une grave erreur.

 

Ouvrir des marchés à l’étranger est très important si l’on souhaite développer son activité, proposer des services et des produits à plus large échelle et, bien entendu, augmenter le chiffre d’affaires en créant de nouveaux clients.

 

Décider de faire le pas en misant sur l’internationalisation de notre société, nous apporte une série d’avantages dont nous pourrions profiter, tels que :

  • Réduire l’impact négatif des marchés internes.
  • Profiter des moyens existants sur le marché étranger pour obtenir un niveau de production avec des coûts unitaires inférieurs.
  • Croître et se consolider sur les marchés étrangers, surtout s’il existe une forte concurrence dans le pays d’origine.
  • Si disponible, prolonger le cycle de vie d’un produit spécifique.
  • Besoin de s’impliquer sur le marché mondial en raison de la mondialisation de l’économie.
  • Faire des alliances stratégiques avec des sociétés étrangères pour réduire les coûts, améliorer l’efficacité et diversifier les produits.
  • Profiter des avantages comparatifs et des opportunités de marché élargies grâce à des accords préférentiels.
  • Rechercher une plus grande rentabilité sur les marchés internationaux et assurer la pérennité de l’entreprise sur le long terme.
  • Prestige et image. La projection internationale des entreprises implique une valeur ajoutée pour celles-ci, sous la forme d’augmentation du prestige et de la bonne image de marque .
  • Méticulosité avec la qualité du produit ou du service. Les entreprises ont tendance à s’impliquer énormément dans la qualité du service et du produit qu’elles commercialisent. Elles investissent de grands efforts pour garantir la satisfaction des clients et un bon service après-vente. Cette minutie peut leur servir à tirer parti d’un créneau du commerce extérieur pour les PME, parfois ignoré par les grandes entreprises.

Enfin, nous devons garder à l’esprit que le processus d’internationalisation est positif au niveau macroéconomique, car nous apportons un bénéfice améliorant l’économie de notre pays, mais aussi micro économique, c’est-à-dire bénéficiant notre entreprise. Bien entendu, c’est un processus complexe, mais comme tous les efforts, il a sa récompense.

 

QUIMICA 21, S.L. 

A L´AVANT-GARDE DU SÉCTEUR CONTRE INCENDIE



Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies